Rhodésie ou Zimbabwe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rhodésie ou Zimbabwe ?

Message  setamir le Lun 21 Juil - 14:19

Par Setamir
(publié par le Point)

Rhodésie ou Zimbabwe ?

On ne donne que la version des lobbying britanniques organisés pour défendre leurs intérêts en diabolisant Mugabe afin de précipiter sa chute. Mais on ne donne pas la version d’un Chris Mc Greal spécialiste de l’Afrique australe. Parce que l’on comprendra ceci :
-Le gouvernement Britannique n’a pas respecté ses engagements pris lors de l’indépendance du Zimbabwe. Il se refuse à financer la redistribution des terres des fermiers blancs malgré les multiples réclamations de Mugabe. On lui oppose toujours une fin de non-recevoir.
-Le statut des blancs est resté tel que dans l’ex-Rhodésie raciste. Ils continuent à traiter de la même manière leur personnel dont la situation n’a pas changé depuis l’indépendance .
-Les fermiers blancs bénéficient de soutiens de groupes ex-nostalgiques de l’Empire pour déstabiliser le Zimbabwe afin de se débarrasser d’un Mugabe contestataire du statut quo colonial qui voulait mordicus redistribuer les terres au noirs au détriment des ex-colons.
«how to get him out» (comment le faire partir) titre leur journal tout en misant sur le MDC à la faveur de l’ouverture démocratique.
Quand un président âgé, considéré comme ‘le père de l’indépendance’, qui tente une ouverture démocratique, décide subitement de refuser sa place en déclarant même que ‘seul Dieu peut la lui enlever’ c’est qu’il a décelé un ‘mécanisme sournois’ actionné par les ex-colons décidés à l'éjecter afin de perpétuer leurs privilèges pouvant faire ainsi de l’indépendance une «coquille vide». On comprend qu’il préfère «Dieu» que les ex-colons. On comprend aussi que quand un ex-colonisateur s’ingère dans son ex-colonie c’est que l’esprit colonialiste prédateur persiste même pour des motifs humanitaires. Ce qui explique le soutien unanime des pays ex-colonisateurs qui brandissent toujours, par l’odieux chantage des «Droits de l’homme», ‘l’épée de Damoclès’ de sanctions «internationales» quand leurs intérêts souvent illicites se trouvent compromis. Avec les exemples de pays qui ont amorcé une ouverture démocratique et les ingérences sournoises que l’on connaît, chacun est maintenant convaincu que les sincères ‘principes humanistes’ (et non ces «fonds de commerce») sont loin d’être 'admis' par ces pays qui se considèrent «tuteur». Démocratie de façade oui! La Vraie non! Car celle-ci «réservée» pour eux ne s’accommode pas avec leur stratégie hégémoniste.
Que dire à cet Occident néo colonialiste arrogant, habitué à dicter et non à écouter, à recevoir et non à donner, à imposer et non à conseiller, à menacer et non à dialoguer…? Seulement qu’il est vain d’imposer quoi que ce soit par la force. L’Histoire en est témoin! Que leurs érudits doivent faire changer radicalement d’approche et de stratégie pour permettre aux Etats, pourvoyeurs de matières premières sources du mal car tant convoité, d’amorcer sincèrement leur développement et de vivre en paix. On s’étonnera, alors, du formidable potentiel caché d’un continent connu pour sa sagesse et sa résistance à l’adversité.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum