Extrait que j'ai bien aimé

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Sam 18 Oct - 19:36

Accueillir notre humanité

La prise de conscience que nous appartenons à une humanité commune, et que cette appartenance est plus fondamentale que tout autre appartenance, a changé beaucoup de mes attitudes et ma vision de l'être humain. Elle m'a aidé à me libérer de compulsions égocentriques et de blessures intérieures, m'a incité à mieux accueillir ceux qui sont différents, les « étrangers », et même ceux qui nous agressent, les « ennemis ». Passer de l'égoïsme à l'amour, de l'esclavage à la liberté, de l'enfermement sur soi à l'ouverture aux autres, c'est grandir ; c'est le chemin vers la pleine maturité humaine.

Nous sommes tous appelés à la libération du coeur, à nous ouvrir aux autres et à découvrir ce qui fait le fond de notre être, notre humanité commune. Mais cette libération est un long cheminement, depuis l'angoisse et l'enfermement sur nous-mêmes, où nous nous sentons coupés des autres, jusqu'à un amour plénier qui nous transforme et nous permet d'aider les autres à se transformer. Ce cheminement, nous ne pouvons l'accomplir seuls. Il implique que nous appartenions, à un moment ou un autre, à un groupe ouvert qui aide chacun à vivre un dialogue harmonieux avec les autres, à l'intérieur comme à l'extérieur du groupe. [...]

On peut s'étonner que les faibles et les exclus puissent être des maîtres en humanité, mais c'est la vérité que je découvre en vivant avec eux.

Jean Vanier, Accueillir notre humanité, Ed. Presses de la Renaissance
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  Admin le Dim 19 Oct - 0:15

renal a écrit:(...) Passer de l'égoïsme à l'amour, de l'esclavage à la liberté, de l'enfermement sur soi à l'ouverture aux autres, c'est grandir ; c'est le chemin vers la pleine maturité humaine.

(...) Il implique que nous appartenions, à un moment ou un autre, à un groupe ouvert qui aide chacun à vivre un dialogue harmonieux avec les autres, à l'intérieur comme à l'extérieur du groupe. [...]

On peut s'étonner que les faibles et les exclus puissent être des maîtres en humanité, mais c'est la vérité que je découvre en vivant avec eux.
Très beau texte effectivement. Ça ne plairait surement pas au con d'ECHOISY !
avatar
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 22/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://charlestone.forumchti.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Dim 19 Oct - 15:13

Ecrire sa vie

Au moment où tu me lis, je te dis que tu es l'auteur de ta propre vie. Chaque jour est une page blanche qu'il t'appartient d'écrire avec l'encre de tes actes et de tes paroles.
Marche dans ta vie comme tu lis un livre : réfère-toi aux pages que tu as déjà lues, garde-les en mémoire mais ne passe pas ton temps à les relire ! Ne cherche pas non plus à trop anticiper sur ce qui n'est pas encore écrit car c'est inutile de trop vouloir savoir ce qui n'existe pas encore.
Les lignes de ta vie ne sont pas encore tracées car la vérité vraie s'écrit et se vit au présent. Lâche donc prise par rapport à tes connaissances et par rapport à ton savoir pour mieux les retrouver ensuite.
Si cette fin d'année ou ce début d'année te semblent durs et que tu te penses fatigué. Tu es fatigué ! N'ignore pas les signaux que t'envoie ton corps car il est temps de les écouter. Prends donc une journée à ne rien faire et contemple positivement ce que tu as déjà accompli et ce qu'il te reste à faire. Si rien ne te vient, alors médite sur la beauté du jour, sur l'amour ou la nature car la vie est belle et le monde est magnifique !
Sois curieux de tout et avide de rien mais nourris-toi de bons aliments...ne t'empoisonne pas avec des choses inutiles. A titre d'exemple, les choses inutiles sont le matérialisme à haute dose et tout ce qui ressemble aux sept péchés capitaux (émissions de TV abrutissantes avec multiples pages de publicité, films violents qui prônent la guerre et le mal, bavardages et commérages).
Si ces quelques pensées ont touché ton âme et ton cœur alors tu es prêt pour la grande aventure qui consiste à mieux te connaître à mieux t'aimer et donc à respecter et à aimer les autres hommes.
Ainsi, tu pourras toi aussi écrire et transmettre la paix, le respect et la charité à travers ton propre livre, lequel viendra agrandir la grande bibliothèque de l'Histoire de l'Homme.
Anne-Claire
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  Charlestone le Dim 19 Oct - 15:49

renal a écrit:Ecrire sa vie
Ainsi, tu pourras toi aussi écrire et transmettre la paix, le respect et la charité à travers ton propre livre, lequel viendra agrandir la grande bibliothèque de l'Histoire de l'Homme.
Anne-Claire
Très beau passage . Dis moi Rénal, c'est un extrait d'un livre que tu nous mets ici? Anne-claire est une romancière, je suppose?
avatar
Charlestone
Lieutnant
Lieutnant

Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 62
Localisation : sétif
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Dim 19 Oct - 17:59

je pense, j'ai trouvé cet extrait sur internet et il était juste signé Anne-Claire
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Lun 20 Oct - 18:10

Personne ne pourra jamais forcer notre estime, contraindre notre jugement ou violer notre cœur. Et pourtant, ce que nous sentons inaccessible en nous, il nous semble facile de l’atteindre chez les autres. Nous nous flattons de surprendre leur psychologie, grâce à un coup d'œil pénétrant, et, définissant leur caractère en deux ou trois traits, nous prétendons saisir et le secret de leur conduite et celui de leur personnalité.
Et nous en venons très vite à identifier les êtres avec leur fonction ', en leur appliquant à longueur de journée des jugements qui, retournés contre nous, nous apparaîtraient comme le comble de la folie, de l'impudeur et de l'injustice.
En les prenant par le dehors, en perdant de vue ce dedans où réside, en eux comme en nous, tout le mystère de la personne.
C'est ainsi qu'avec une tranquille inconscience, nous tuons les âmes.

L'acte irremplaçable, c'est le rayonnement de l'être, le sourire de la bonté, l'élan du cœur : tout ce qui vient du dedans, en la gratuité du don. C'est par là que tout être est nécessaire, que toute vie est infinie :
Ah ! Pouvoir être soi-même enfin, comme on doit être devant Dieu, sans refouler son âme, et sans mentir à l'Infini dont on porte en soi l'implacable exigence!'.
Il nous appartient, en tout cas, de ne pas imposer cette contrainte aux autres, en les entourant de tant d'humilité et de tant de respect, de tant de bonté et de tant d'amour, qu'ils découvrent leur âme et qu'ils osent l'exprimer. Il n'y a pas d'œuvre plus grande que celle-là, il n'y en a pas de plus nécessaire. Ce n'est que sous les auspices de sa dignité recouvrée que l'homme reconnaîtra, dans son esprit, le sanctuaire d'une Présence mystérieuse.

Chacun porte en soi, comme vous-même, quelque chose d’unique, avec la même soif de connaître, de vivre et d’aimer.
(EXTRAIT DE L’EVANGILE INTERIEUR DE MAURICE ZUNDEL)
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 23 Oct - 0:21

N'attends pas…

N'attends pas un sourire … pour être gentil.
N'attends pas d'être seul … pour reconnaître la valeur d'un ami.
N'attends pas d'être aimé … pour aimer.
N'attends pas de meilleur emploi … pour commencer à travailler.
N'attends pas d'avoir beaucoup … pour partager.
N'attends pas la chute … pour te rappeler du conseil.
N'attends pas la douleur … pour croire à la prière.
N'attends pas d'avoir le temps … pour pouvoir servir.
N'attends pas la douleur de l'autre … pour demander des excuses.
N'attends pas la séparation … pour te réconcilier.
Car tu ne sais pas combien de temps…

D'après le message canadien transmis sur internet en conclusion de la semaine de l'amitié, novembre 2000.
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 23 Oct - 0:29

L'amour change tout

Le devoir sans amour nous rend acharné
La responsabilité sans amour nous rend impitoyable
La justice sans amour nous rend dur
La vérité sans amour nous rend critique
L'intelligence sans amour nous rend rusé
La gentillesse sans amour nous rend hypocrite
L'ordre sans amour donne un esprit étroit
L'honneur sans amour nous rend orgueilleux
La possession sans amour nous rend avare
La foi sans amour nous rend fanatique
La vie sans amour est sans valeur

Anonyme
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 23 Oct - 0:41

Un monde meilleur

Il y a des moments dans la vie
où la présence de l'autre nous manque tellement
qu'on espère sans cesse sa présence
Rêve à ce qui te fait plaisir
va où tu veux aller
sois où tu aimerais être
parce que tu as seulement une vie pour faire ce que tu veux

Que sur ton chemin tu trouves...
suffisamment de bonheur pour rester douce
suffisamment d'épreuves pour devenir force
suffisamment de peine pour rester humaine
suffisamment d'espoir pour être heureuse

Les personnes plus heureuses
n'ont pas nécessairement le meilleur de tout ;
simplement, elles exploitent au maximum
tout ce qui se trouve sur leur route

Le bonheur attend...
ceux qui pleurent, ceux qui souffrent,
ceux qui cherchent, ceux qui se dévouent,
ceux qui s'aiment...
parce que seules ces personnes peuvent apprécier l'importance de ces choses
qui laissent des traces dans la vie

Oublie le passé,
abandonne derrière toi tes erreurs et tes peines,
l'amour naît avec un sourire et grandit avec un baiser

Anonyme
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 23 Oct - 10:36

Le bonheur, faut-il le rappeler, c'est également une petite lumière au plus sombre de soi. Petite veilleuse fidèle, patiente et inaltérable, patiente mais qu'il est bon de raviver sans cesse jour après jour, qu'il est bon de tenir à l'abri des vents, de protéger des tempêtes du chagrin ou de la pluie des désespoirs. Une petite lumière qu'il appartient à chacun de préserver de la malveillance, des pensées négatives, des poisons du ressentiment, de l'inattention des habitudes.
Le bonheur est une conquête permanente sur la lassitude, les découragements ou les enfermements.
Le bonheur, une toute petite flamme scintillant en plein jour, courageuse, précieuse, magique et mystérieuse au cœur de chacun.
Une lumière sertie dans les voiles bleutés de la tendresse en ses murmures tissés de bienveillance et d'acceptation.
(Jacques Salomé)
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 23 Oct - 12:01

Je suis en train de lire un livre de Jacques Salomé " Pourquoi est-il si difficile d'être heureux. J'ai relevé cet extrait, que je trouve juste, on a trop souvent tendance à rendre les autres responsable de nos malheurs. Voici l'extrait :

II sera difficile de se sentir heureux si l'on fait porter la responsabilité de tout ce qui nous arrive sur les autres, car cela signifie que nous sommes dépendants des comportements ou des actes d'autrui. Sachant qu'une relation a au moins deux bouts, le fait de me sentir responsable de mon bout peut m'aider à mieux m'engager, à faire confiance à mes ressources, à moins accuser 'l’autre et/ou les autres et, surtout, à renoncer à la démission ou à la victimisation en m'appuyant sur le principe suivant : « En me reconnaissant partie prenante de tout qui m'arrive, je suis bien dans un positionnement responsable. »

Nous avons trop tendance à accuser les autres, le monde, Dieu, le gouvernement, la société, des incidents de parcours, des malentendus ou des malheurs qui nous arrivent, en faisant ainsi l'économie de notre propre implication, de notre propre mise en cause dans les multiples choix et décisions que nous avons pris en amont d'un événement. C'est en acceptant de me responsabiliser dans mes conduites et leurs effets que je deviens réellement coauteur de toutes mes relations.
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 23 Oct - 14:40

Les couleurs de l'amitié !


Un jour, toutes les couleurs du monde se mirent à se disputer entre elles, chacune prétendant être la meilleure, la plus importante, la plus belle, la plus utile, la favorite.

Le vert affirma :
Je suis le plus essentiel, c’est indéniable. Je représente la vie et de l'espoir. J'ai été choisi pour l'herbe, les arbres et les feuilles. Sans moi, les animaux mourraient. Regardez la campagne et vous verrez que je suis majoritaire.

Le bleu prit la parole :
Tu ne penses qu’à la terre mais tu oublies le ciel et l’océan. C’est l’eau qui est la base de la vie alors que le ciel nous donne l’espace, la paix et la sérénité. Sans moi, vous ne seriez rien.

Le jaune rit dans sa barbe :
Vous êtes bien trop sérieux. Moi j’apporte le rire, la gaieté et la chaleur dans le monde. À preuve, le soleil est jaune, tout comme la lune et les étoiles. Chaque fois que vous regardez un tournesol, il vous donne le goût du bonheur. Sans moi, il n’y aurait aucun plaisir sur cette terre.

L’orange éleva sa voix dans le tumulte :
Je suis la couleur de la santé et de la force. On me voit peut-être moins souvent que vous mais je suis utile aux besoins de la vie humaine. Je transporte les plus importantes vitamines. Pensez aux carottes, aux citrouilles, aux oranges aux mangues et aux papayes. Je ne suis pas là tout le temps mais quand je colore le ciel au lever ou au coucher du soleil, ma beauté est telle que personne ne remarque plus aucun de vous.

Le rouge qui s’était retenu jusque là, prit la parole haut et fort :
C’est moi le chef de toutes les couleurs car je suis le sang, le sang de la vie. Je suis la couleur du danger et de la bravoure. Je suis toujours prêt à me battre pour une cause. Sans moi, la terre serait aussi vide que la lune. Je suis la couleur de la passion et de l’amour, de la rose rouge, du poinsettia et du coquelicot.

Le pourpre se leva et parla dignement :
Je suis la couleur de la royauté et du pouvoir. Les rois, les chefs et les évêques m’ont toujours choisie parce que je suis le signe de l’autorité et de la sagesse. Les gens ne m’interrogent pas, ils écoutent et obéissent.

Finalement, l’indigo prit la parole, beaucoup plus calmement que les autres mais avec autant de détermination :
Pensez à moi, je suis la couleur du silence. Vous ne m’avez peut-être pas remarquée mais sans moi vous seriez insignifiantes. Je représente la pensée et la réflexion, l’ombre du crépuscule et les profondeurs de l’eau. Vous avez besoin de moi pour l’équilibre, le contraste et la paix intérieure.


Et ainsi les couleurs continuèrent à se vanter, chacune convaincue de sa propre supériorité. Leur dispute devint de plus en plus sérieuse. Mais soudain, un éclair apparut dans le ciel et le tonnerre gronda. La pluie commença à tomber fortement. Inquiètes, les couleurs se rapprochèrent les unes des autres pour se rassurer.

Au milieu de la clameur, la pluie prit la parole :
Idiotes ! Vous n’arrêtez pas de vous chamailler, chacune essaie de dominer les autres. Ne savez-vous pas que vous existez toutes pour une raison spéciale, unique et différente ? Joignez vos mains et venez à moi. Les couleurs obéirent et unirent leurs mains.

La pluie poursuivit :
Dorénavant, quand il pleuvra, chacune de vous traversera le ciel pour former un grand arc de couleurs et démontrer que vous pouvez toutes vivre ensemble en harmonie. L’arc-en-ciel est un signe d’espoir pour demain. Et, chaque fois que la pluie lavera le monde, un arc-en-ciel apparaîtra dans le ciel, pour nous rappeler de nous apprécier les uns les autres.

Auteur inconnu
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Sam 8 Nov - 15:06

De Jacques Salomé

Se donner les moyens d'apprendre à mieux communiquer, avec soi-même et avec autrui, et donc de cultiver des relations vivantes.

Pour réussir ces démarches, il faut surtout oser et pour cela s'appuyer sur cinq modalités de base :

Oser demander en prenant le risque que la réponse de l'autre ne corresponde pas à nos attentes.

Oser recevoir les messages cadeaux qui nous viennent d'autrui pour les amplifier ou simplement les adapter à nos possibles.

Oser restituer les messages négatifs, qui nous viennent parfois de l'autre, en se positionnant clairement, en trouvant la bonne distance ou même en renonçant à poursuivre des relations qui peuvent se révéler toxiques pour nous.

Oser donner gratuitement, sans ambiguïté, sans mettre l’autre en dépendance ou en dette.

Oser refuser, c'est-à-dire prendre le risque de faire de la peine ou de décevoir, en se positionnant, en se confrontant par un « non » clair, face à une demande ou une invitation de l'autre qui ne correspond pas à nos valeurs, à notre disponibilité ou qui touche- notre seuil de tolérance.

En fait, la clé principale du bien-être me semble résider dans notre capacité à ne pas se laisser définir par autrui à ne pas cultiver la dépendance, à ne pas se laisser polluer par les tentatives de culpabilisation des proches ou de ceux qui prétendent nous aimer et qui, au nom de leur « amour », voudraient nous faire entrer dans leurs désirs, leurs peurs ou leurs projets.
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Jeu 13 Nov - 15:24

LE BONHEUR

Le bonheur c'est tout petit,
Si Petit que parfois on ne le voit pas
Alors on le cherche,
On le cherche partout.
Il est là, dans l'arbre
Qui chante dans le vent,
L’oiseau le crie dans le ciel,
La rivière le murmure,
Le ruisseau le chuchote, le soleil
La goutte de pluie le disent.
Tu peux le voir, là,
Dans le regard de l'enfant,
Le pain que l'on rompt
Et que l'on partage,
La main que l'on tend.
Le bonheur c'est tout petit,
Si petit que parfois on ne le voit pas
Et on le cherche dans le béton,
L’acier, la fortune
Mais le bonheur n'y est pas,
Ni dans l'aisance, ni dans le confort
On veut se le construire
Mais il est là, à côté de nous
Et on passe sans le voir
Car le bonheur est tout petit,
II ne se cache pas,
C’est là son secret.
Il est là tout près de nous
Et parfois en nous.
(inconnu)
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  mazora le Dim 16 Nov - 0:38

Encore un sentiment qu'il ne faut pas aller chercher trop loin ; il est là en nous ; il suffit de le nourrir pour qu'il apparaisse et se développe; il faut aussi savoir le garder et ne pas le laisser échapper ; il risque d'être éphémère "le bonheur" .
avatar
mazora
Sergent
Sergent

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 54
Localisation : Sétif
Emploi/loisirs : Lecture et voyages
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Lun 17 Nov - 14:32

Vie

J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables, j'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et oublier des personnes inoubliables. J'ai agi par impulsion, j'ai été déçu par des gens que j'en croyais incapables, mais j'ai déçu des gens aussi. J'ai tenu quelqu'un dans mes bras pour le protéger. J'ai ri quand il ne fallait pas. Je me suis fait des amis éternels. J'ai aimé et l'ai été en retour, mais j'ai aussi été repoussé. J'ai été aimé et je n'ai pas su aimer. J'ai crié et sauté de tant de joies, j'ai vécu d'amour et fait des promesses éternelles, mais je me suis brisé le coeur, tant de fois ! J'ai pleuré en écoutant de la musique ou en regardant des photos. J'ai téléphoné juste pour entendre une voix, je suis déjà tombé amoureux d'un sourire. J'ai déjà cru mourir par tant de nostalgie et j'ai eu peur de perdre quelqu'un de très spécial (que j'ai fini par perdre)... Mais j'ai survécu ! Et je vis encore !
Et la vie, je ne m'en passe pas...
Et toi non plus tu ne devrais pas t'en passer. Vis !!!

Ce qui est vraiment bon, c'est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant, parce que le monde appartient à celui qui ose et que LA VIE C'EST BEAUCOUP TROP pour être insignifiante !

Charlie Chaplin
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  Charlestone le Lun 17 Nov - 23:31

renal a écrit:Vie
Ce qui est vraiment bon, c'est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant, parce que le monde appartient à celui qui ose et que LA VIE C'EST BEAUCOUP TROP pour être insignifiante !
Charlie Chaplin
Moi qui aime Charlie Chaplin, je ne pourrais que te remercier de ce beau texte. Un texte emprunt d'humilité et de courage. Bravo Rénal ! J'ai bien aimé ce texte.
avatar
Charlestone
Lieutnant
Lieutnant

Masculin
Nombre de messages : 415
Age : 62
Localisation : sétif
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Mar 18 Nov - 11:07



Le visage

Chaque visage est un miracle
Un enfant noir, à la peau noire, aux yeux noirs
Aux cheveux crépus ou frisés, est un enfant.
Un enfant blanc, à la peau rose, aux yeux bleus ou verts
Aux cheveux blonds et raides, est un enfant.

L'un et l'autre, le noir et le blanc, ont le même sourire
Quand une main leur caresse le visage, quand on les regarde avec amour
Et leur parle avec tendresse.

Ils verseront les mêmes larmes si on les contrarie,
Si on leur fait mal.

Il n'existe pas deux visages absoluement identiques
Chaque visage est un miracle parce qu'il est unique.
Deux visages peuvent se ressembler
Mais ils ne seront jamais tout à fait les mêmes.

La vie est justement ce miracle.
Ce mouvement permanent et bougeant
Et qui ne reproduit jamais le même visage.

Vivre ensemble est une aventure où l'amour,
L'amitié est une belle rencontre avec ce qui n'est pas moi,
Ce qui est toujours différent de moi et qui m'enrichit.

Tahar Ben Jéloun
Mots et merveilles
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Mar 18 Nov - 15:18

Ce n'est pas un fardeau, c'est mon frère !

Sur un sentier raide et pierreux
j’ai rencontré une petite fille
qui portait sur son dos
son jeune frère.

Mon enfant, lui ai-je dit,
tu portes un lourd fardeau.
Elle me regarde et dit:
Ce n'est pas un fardeau,
monsieur, c'est mon frère.

Je restais interdit.
Le mot de cette enfant courageuse
s'est gravé dans mon cœur.

Et quand la peine des hommes m'accable
et que tout le courage me quitte,

le mot de l'enfant me rappelle:
Ce n' est pas un fardeau que tu portes,
c' est ton frère...
Auteur inconnu

avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  mazora le Mer 19 Nov - 0:15

Charlestone a écrit:
renal a écrit:Vie
Ce qui est vraiment bon, c'est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant, parce que le monde appartient à celui qui ose et que LA VIE C'EST BEAUCOUP TROP pour être insignifiante !
Charlie Chaplin
Moi qui aime Charlie Chaplin, je ne pourrais que te remercier de ce beau texte. Un texte emprunt d'humilité et de courage. Bravo Rénal ! J'ai bien aimé ce texte.

J'ai trouvé ce passage émouvant, c'est vraiment très joli et bien choisi
avatar
mazora
Sergent
Sergent

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 54
Localisation : Sétif
Emploi/loisirs : Lecture et voyages
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  mazora le Mer 19 Nov - 0:26

Il se trouve qu'aujourd'hui même , nous avons étudié en classe avec mes élèves un extrait de Tahar Ben Jelloun "les yeux baissés" ou il était question de l'arrivée d'une famille marocaine en France.
Le narrateur parle de son installation, son apprentissage de la langue française , son intégration dans la société , de sa découverte de la mer...Mais aussi de sa nostalgie pour son pays natal.
avatar
mazora
Sergent
Sergent

Féminin
Nombre de messages : 123
Age : 54
Localisation : Sétif
Emploi/loisirs : Lecture et voyages
Humeur : Joyeuse
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Lun 24 Nov - 14:23

L’homme et l’enfant

Un homme tomba dans un trou et se fit très mal.
Un Cartésien se pencha et lui dit : Vous n’êtes pas rationnel, vous auriez dû voir ce trou.
Un Spiritualiste le vit et dit : Vous avez dû commettre quelque péché.
Un Scientifique calcula la profondeur du trou.
Un Journaliste l’interviewa sur ses douleurs.
Un Yogi lui dit : Ce trou est seulement dans ta tête, comme ta douleur.
Un Médecin lui lança deux comprimés d’aspirine.
Une Infirmière s’assit sur le bord et pleura avec lui.
Un Thérapeute l’incita à trouver les raisons pour lesquelles ses parents le préparèrent à tomber dans le trou.
Une Pratiquante de la pensée positive l’exhorta : Quand on veut, on peut !
Un Optimiste lui dit : Vous auriez pu vous casser une jambe.
Un Pessimiste ajouta : Et ça risque d’empirer.
Puis un enfant passa, et lui tendit la main...
Anonyme
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Mar 25 Nov - 15:06

La boîte de Dieu


J'ai dans mes mains deux boîtes que Dieu m'a données.
Il a dit: ' Mets toutes tes douleurs dans la boîte noire,
et toutes tes joies dans celle en or. '
J'ai observé ces mots, et dans les deux boîtes
j'ai mis mes joies et douleurs.
Mais bien que l'or soit devenu plus lourd
chaque jour, le noir était aussi léger qu'avant.

Avec curiosité, j'ai ouvert la boîte noire,
j'ai voulu découvrir pourquoi ? Et j'ai vu ...
dans le fond de la boîte un trou
par lequel mes douleurs étaient tombées.
J'ai montré le trou à Dieu..
' Je me demande où mes douleurs pourraient être ?'
D'un sourire doux Il a dit:
' mon enfant, elles sont toutes ici avec moi.'

J'ai demandé à Dieu, pourquoi Il m'a donné les boîtes,
pourquoi l'or et pourquoi la noire avec le trou ?
' mon enfant, l'or est pour que vous comptiez
vos bénédictions,
le noir est pour que vous vous laissiez aller.'
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Mar 25 Nov - 15:24

« Nous sommes toujours très occupés à chercher des réponses. Nous considérons qu'elles sont essentielles pour comprendre le sens de la vie. Mais il est plus important encore de vivre pleinement et de laisser le temps se charger de nous révéler Ies secrets de notre existence. Si nous sommes trop occupés à trouver un sens, nous ne laissons pas faire la nature, et nous sommes incapables de lire les signes de Dieu. »

IL N'AVANCE à rien de demander des explications sur Dieu ; vous pouvez entendre de très belles paroles, au fond ce sont des mots vides. De même, vous pouvez lire une encyclopédie entière sur l'amour et ne pas savoir ce qu'est aimer.
Le maître dit :
« Personne ne réussira à prouver que Dieu existe ni qu'il n'existe pas. Certaines choses dans la vie doivent être vécues, et jamais expliquées.
« L'amour en fait partie. Dieu - qui est amour également. La foi est une expérience d’enfant sens magique où Jésus a dît : "Le Royaume des Cieux appartient aux enfants."
«Dieu n'entrera jamais dans votre tête. La porte par laquelle II passe est votre cœur. »

Saint jean de la croix nous enseigne que, sur notre chemin spirituel, nous ne devons pas chercher des visions, ni suivre les déclarations de ceux qui sont déjà passés par là. Seule notre foi doit nous soutenir, parce que la foi est limpide, transparente ; elle naît en nous et ne peut être confondue.
Un écrivain, qui bavardait avec un prêtre, lui demanda ce qu'était l'expérience de Dieu.

« Je l'ignore, répondit le prêtre. La seule expérience que je connaisse jusqu'à présent est celle de ma foi en Dieu. »

C'est cela, le plus important.
avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  renal le Mer 26 Nov - 11:01

AUJOURD’HUI

Même s'il est coincé
Entre hier et demain.
Aujourd'hui,
Tu peux être heureux,
Pas hier, ni demain.


Hier est passé et demain
N'est pas encore là.
La vaste majorité de nos misères
Sont des restes d'hier
Ou empruntés à demain
Garde ton
aujourd'hui propre.


Décide dans ton esprit de jouir
De ta nourriture,
De ton travail
De tes loisirs,
Coûte que coûte,
Aujourd'hui.

Aujourd'hui est à toi,
C'est à toi qu'il a été donné.
Tous les hiers sont partis
Et tous les demains
Sont encore à venir.

Aujourd'hui est à toi,
Prends-en les joies et sois heureux.
Prends-en les peines et sois toi même.

Aujourd'hui est à toi.
Emploie-le de sorte que sur sa fin,
Tu puisses dire :
J'ai vécu et
Aimé ......
AUJOURD'HUI.
(auteur inconnu)



avatar
renal
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 242
Age : 51
Localisation : saint denis
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Extrait que j'ai bien aimé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum