c'est arrivé en Amérique!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

c'est arrivé en Amérique!

Message  rosinette le Mer 5 Nov - 13:34

Mes amis, c'est arrivé aujourd'hui , ...l'Amérique a choisi un Président de couleur!....je crois que nous devons nous lever pour ce peuple qui a passer de terribles moments de son existance!
BRAVO
MAIS?.......laisseront-ils ce président, vivre assez longtemps pour pouvoir réaliser ses promesses?????
se pourait-il que les Américains deviennent des Adultes???
ATTENDONS........la suite? Shocked
avatar
rosinette
Lieutnant
Lieutnant

Nombre de messages : 419
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est arrivé en Amérique!

Message  Darybrumes le Mer 5 Nov - 18:56

-- Je crois que sans une certaine valeur, sans un certain charisme, sans annoncer du renouveau... la couleur de peau n'aurait pas pu le propulser à la tête d'un pays de cette envergure... qui dirige un peu le monde il faut bien le dire.

Les USA toussent, toute la planète est enrhumée !

Mc Cain, ne faisait pas le poids. Quel renouveau voyait-on en lui ?

Je crois aussi qu'il serait bien de ne plus parler de lui en tant que "noir". D'abord il est métis, donc moitié blanc moitié noir. Chacun peut le revendiquer !!!

Il parle de "réconciliation" et non de revanche. Pour faire avancer une nation c'est la réconciliation qui porte ses fruits pas la revanche qui automatiquement engendrerait la haine.

Il a une grande culture, sait parler en public, c'est un tribun. Il lui faudra beaucoup de courage pour affronter ce qui l' attend. Certains seront forcément déçus car il n'a pas de baguette magique et ne pourra résoudre les problèmes en un clin d'oeil. Il faudra du temps. Il ne réussira que si le peuple reste à ses côtés et l'aide en faisant des efforts lui-même.

Mais ça c'est autre chose. L'opposition est en général très critique pour avancer des pions, au détriment de la réalité des situations.
avatar
Darybrumes
Aspirant
Aspirant

Féminin
Nombre de messages : 279
Age : 48
Localisation : Toulouse
Emploi/loisirs : Tout ce que je peux.
Humeur : Joyeuse. Humour au maximum
Date d'inscription : 03/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est arrivé en Amérique!

Message  setamir le Sam 8 Nov - 16:06

Publié par l'agence Russe NOVOSTI
Édition du10/ 11/ 2008

Par Setamir

Dans cette élection américaine, la plupart des médias occidentaux ont eu le fâcheux travers de focaliser et de réduire les choses à la race et tutti quanti. Comme si l'Américain avait voté pour un noir et non pour un projet qui est qualifié de "renouveau". Atteindre le chiffre record de 66% (du jamais vu depuis 1908) et être crédité de 52% des voix contre 47% est bien un message fort et incontesté d'abord à l'Amérique puritaine issue de la vieille Europe esclavagiste et colonialiste ainsi qu'à une certaine Europe de la même trempe et puis au reste du monde surtout à "déficit démocratique" dont les régimes ne tiennent et ne durent que par le soutient intéressé et hypocrite de ceux-là. L'Amérique profonde et réelle a voulu le "changement", elle l'a exprimé et décidé.

"Le peuple américain a parlé et il a parlé clairement", a dit John McCain. Et à l'adresse des siens et du monde Obama lance: "si jamais quelqu'un doute encore que l'Amérique est un endroit où tout est possible, qui se demande si le rêve de nos pères fondateurs est toujours vivant, qui doute encore du pouvoir de notre démocratie, ce soir est la réponse". Pendant que cette puissance, par son peuple, semble amorcer un tournant "historique" chargé d'espoir pour les peuples meurtris , il reste comme toujours, des irréductibles aux changements du rapport de force, les partisans du statu quo, les chantres de la "démocratie" et des "ingérences humanitaires sournoises dans un arrière esprit tutorial - que relaient d'obscurs et d'occultes porte-voix médiatico-politico-économique - qui essayent de faire de l'événement une sorte "d'accident de l'histoire" sans portée et sans effet sur leur doctrine et stratégies hégémonistes et de domination permanente. Les exemples nous les constatons dans certains média d'Europe, en particulier français, par les commentaires souvent vils et outranciers, qui cachent maladroitement une certaine amertume et tendance partisane. En effet, se focaliser jusqu'à la vilenie et au cynisme - sur c'est le 1er Noir dans l'histoire, de père kenyan musulman mais athée, de mère blanche chrétienne qui l'a élevé, il a en fait un 2ème prénom Hussein qu'il n'utilise pas, mais on sait qu'il est protestant et non musulman, etc. Et à l'opposé, très superficiellement, sur ses capacités, ses valeurs, son charisme, son projet de renouveau que les "nouveaux" Américains ont agréé - n'est pas de nature à rassurer ou à convaincre qu'une certaine Europe et qu'une certaine France soient de bonne foi dans leur "reconquête" par les bonnes intentions du "monde perdu" et de leur souhait d'aider à l'instauration d'un "monde plus juste". Parallèlement, certains régimes dans le reste du monde, en particulier arabe, où la démocratie constitue une menace pour la perpétuation de leur système de gouvernance basé sur la rente et les privilèges, ne sont pas loin de cette doctrine et vision car leur assurant protection et continuité.

Il est donc vrai que quand l'Amérique est malade c'est le reste du monde qui va mal et qui tombe en panne. Mais les Américains de 2009 ont décidé comme le titre un média de: "Guérir l'Amérique et réparer le monde". Y réussiront-ils? That is the question! Cependant, quel rôle doit jouer la Russie pour empêcher l'appétit vorace de ces partisans du statu quo mondial dont l'Amérique nouvelle semble, à priori, se détacher? A notre avis, au regard de l'aura dont elle bénéficie toujours surtout en Afrique et la majorité des pays arabes et musulmans, il est opportun pour la Russie de faire valoir sa vision d'un monde plus juste, plus ordonné et plus équilibré - qui jusque là était seule face à une Amérique imposante et arrogante et une Europe servante- en soutenant, par stratégie, les principes qu'elle partage avec la nouvelle administration américaine tout en s'imposant force incontournable et indispensable dans la solution des crises actuelles. La Russie aura ainsi réussi à s'imposer pour l'instauration d'un nouvel ordre mondial plus juste d'une part et aidé les Américains, soucieux d'un changement radical, à sortir du marasme et de l'impasse dans laquelle leur système les a menés d'autre part. Du coup, c'est toute une vision et conception américaine vis-à-vis des Russes qui se trouvera métamorphosée. Ce n'est qu'un avis!


Dernière édition par setamir le Mar 11 Nov - 17:47, édité 5 fois
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est arrivé en Amérique!

Message  rosinette le Sam 8 Nov - 21:16

cher Setamir, je le leur souhaite!.....et une chose est certaine, les qualitées d'Obama ont, elles pesées dans la balances.
D'ailleurs, il est prouvé, que sans les électeurs Blancs, il ne serait pas élu!
l'important est ce qu'il propose d'accomplir et ça ...... nous espérons qu'il y réussira.
Moi je lui souhaite le courage et la determination a mener a bien cette lourde tâche!
avatar
rosinette
Lieutnant
Lieutnant

Nombre de messages : 419
Age : 72
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 11/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est arrivé en Amérique!

Message  setamir le Sam 6 Déc - 13:54

Challenge.fr du 20/11/2008

Par Randall Mikkelsen

WASHINGTON (Reuters) - Le numéro deux d'Al Qaïda, l'Egyptien Ayman al Zaouahri, a accusé le futur président des Etats-Unis Barack Obama d'avoir trahi ses racines islamiques et appelé les musulmans à commettre de nouveaux attentats contre l'Amérique "criminelle".
Dans une cassette audio rendue publique mercredi par le SITE Institute, organisation américaine de surveillance des groupes de rebelles islamistes, Zaouahri traite le futur premier président américain de "Nègre domestique" ("house Negro"), une formule à forte connotation raciale utilisée dans les années 1960 par le leader musulman noir Malcom X pour désigner les esclaves noirs restés fidèles à leurs maîtres blancs. "Vous représentez l'inverse opposé de Noirs américains honorables comme (...) Malcom X", affirme le n°2 d'Al Qaïda selon la traduction en anglais de ses propos.
Il s'agit des premiers commentaires d'un haut dirigeant d'Al Qaïda depuis l'élection le 4 novembre de Barack Obama, né d'un père kényan et d'une Américaine blanche.
"L'Amérique, ce croisé criminel et pécheur, reste égale à elle-même. Donc, nous devons continuer à lui faire du mal, afin qu'elle revienne à la raison.
"Seul le sacrifice de vos fils moudjahidine a neutralisé sa croisade expansionniste et criminelle sur vos terres", poursuit-il, s'adressant à la communauté des musulmans.
Zaouahri fait d'ailleurs allusion au père du futur président américain, né musulman dans l'ouest du Kenya avant de devenir athée. Son fils Barack est quant à lui chrétien pratiquant.
"Vous êtes né d'un père musulman mais vous avez choisi le camp des ennemis des musulmans", observe l'adjoint d'Oussama ben Laden, qui avait déjà usé de l'expression "house Negro" en 2007 à propos de la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice et de son prédécesseur, le général Colin Powell.
"Avec vous, Colin Powell, Rice et consorts, l'expression de Malcom X (...) sur les 'Nègres domestiques' est confirmée", déclare Zaouahri dans son dernier message.

L'ÉQUIPE OBAMA SE REFUSE À TOUT COMMENTAIRE
Au futur président des Etats-Unis, il déclare : "La Nation musulmane a accueilli avec une extrême amertume votre prise de position hypocrite vis-à-vis d'Israël".
"Ce message, dont le contenu et la tonalité amère ne peuvent surprendre, montre surtout combien Al Qaïda est coupé des réalités du monde. Mais, malgré cet isolement croissant, c'est toujours une organisation qui peut causer de graves dégâts", a commenté un responsable américain de l'antiterrorisme qui a souhaiter conserver l'anonymat.
A l'occasion d'une visite en Israël, en juillet, Barack Obama s'est présenté comme un ami de l'Etat juif, qu'il a qualifié de "miracle durable".
Il a en outre assuré qu'il n'en attendrait aucune concession susceptible d'affecter sa sécurité. Son déplacement dans les territoires palestiniens a été plus discret.
"En élisant Obama, le peuple américain a exprimé son anxiété et sa crainte de l'avenir vers lequel les menait la politique de Bush et il a donc décidé de soutenir quelqu'un prônant le retrait d'Irak", poursuit Zaouahri, avant de s'adresser aux islamistes somaliens.
"L'Amérique panse ses plaies en Irak et l'Ethiopie cherche une porte de sortie (...) Ne déposez pas les armes avant que la Somalie ne soit dotée d'un Etat au service de l'islam", dit-il.
Un porte-parole d'Obama à Washington a fait savoir qu'il n'avait pas l'intention de réagir.

Inal Ersan et Firouz Sedarat, version française Pierre Sérisier, Pascal Liétout, Jean-Philippe Lefief et Jean-Loup Fiévet

______________________

Commentaire de setamir
Dans Wikio 22.11.08
et l'agence Russe NOVOSTI

La supercherie

Quand on combat un phénomène reconnu nuisible par tous les Etats, il est normalement inutile d’en rappeler continuellement les raisons en justifiant par de « nouvelles preuves ». Le faire à chaque occasion en insistant jusqu’à l’obsession, et dans ce cas l’élection d’un ‘noir’et de cette manière par cette cassette , trahi un autre objectif plus sournois, plus hypocrite, plus raciste, visant à faire perdurer la confusion entre l’Islam et le terrorisme et par là même et surtout le conflit arabo-israelien ; le nœud du problème. Sachant, pourtant, que les pays arabes et musulmans souffrent du terrorisme de cette organisation plus que tout autres,nous ne pouvons que déduire et interpréter qu'il s'agit d'une action ou réaction éperdue de l’Amérique du conservatisme et des lobbies qui essaie d’empreindre la même orientation politique à la nouvelle administration, sur laquelle ils ont échoué d’une part et particulièrement faire évoluer les choses vers l’impasse de la « voie » raciale d’autre part. De ce point de vu, ils ne peuvent être que de la même trempe, idéologiquement et stratégiquement, qu’el qaîda dont-ils sont d’ailleurs, et pour beaucoup, dirions- nous, les « ingrédients » fondateurs. L’équipe d’Obama qui se refuse à tout commentaire semble bien mesurer la supercherie.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: c'est arrivé en Amérique!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum