Insolites:

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insolites:

Message  setamir le Mar 18 Nov - 13:44

cyberpresse.ca

Agence France-Presse
Oslo

17/11/08. Un Norvégien de 24 ans a comparu lundi devant un tribunal en vue de son placement en détention provisoire après avoir été contrôlé au volant d'un véhicule sans permis de conduire à 61 reprises, a rapporté un journal norvégien sur son site internet.
«On lui aurait bien confisqué sa voiture s'il en avait une mais le problème, c'est qu'il emprunte les voitures des autres», a déclaré Svein Noeklegaard, chef de la police de Skien, au journal local Varden. «La dernière fois, il conduisait de surcroît avec des fausses plaques d'immatriculation», a-t-il ajouté. L'entêtement du jeune homme lui a déjà valu 12 condamnations en justice. «Il a été remis en liberté en octobre après avoir purgé sa dernière peine mais il a déjà réussi à être contrôlé sans permis à quatre reprises depuis», a précisé le policier.
-----------
17/11/08. Des cambrioleurs effrontés se sont introduits par effraction au siège de la police criminelle norvégienne (Kripos), où ils ont dérobé plusieurs ordinateurs, a-t-on appris lundi auprès de la victime. «Je peux confirmer que nous avons été l'objet d'un cambriolage dans la nuit de samedi à dimanche», a déclaré à l'AFP Pia Solhaug, porte-parole de Kripos.«Du matériel informatique, à savoir quelques ordinateurs, a été emporté», a-t-elle ajouté. Selon le tabloïd Verdens Gang (VG) qui a révélé l'information, les intrus ont brisé une fenêtre pour s'introduire dans l'immeuble, où l'effraction n'a été découverte que trois heures plus tard. La police d'Oslo a été chargée de l'enquête.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insolites:

Message  setamir le Sam 22 Nov - 16:11

Associated Press
York, Pennsylvanie
14/11/08. Un homme qui essayait de braquer une banque a menacé de se plaindre auprès de la direction de l'établissement, lorsqu'il s'est rendu compte que les caisses étaient vides.
Les guichetiers de la banque Susquehanna étaient en train d'attendre que leurs caisses soient remplies lorsqu'un homme est entré pour réclamer de l'argent, a raconté le lieutenant Scott Laird, de la police de Springettsbury. Le premier guichetier s'est évanoui, et les deux autres lui ont montré leurs tiroirs-caisses vides.
Le voleur a alors menacé de se plaindre auprès de la direction de l'établissement, avant de s'en aller.
Un client a appelé la police. L'homme de 48 ans a été arrêté à quelques pâtés de maisons et conduit à la prison du comté de York, où il a été inculpé de tentative de vol.

------------------
Agence France-Presse
Rome
14/11/08. En Sicile, les médecins de famille soignent aussi les morts: tel est le résultat d'une enquête de la police qui a découvert que 51 000 personnes décédées figuraient encore sur les listes des médecins qui touchent à ce titre une indemnité du service public régional de santé.
Quelque 51 287 patients décédés, certains depuis 20 ans, figuraient encore sur ces listes, selon les résultats d'une enquête de la police financière, dont la presse italienne de dimanche se fait l'écho. Le préjudice pour le service de santé public a été évalué à un minimum de 14 millions d'euros mais pourrait s'avérer plus élevé, l'enquête étant toujours en cours.
Les médecins siciliens reçoivent notamment du service de santé une indemnité annuelle d'environ 38 euros par patient.
Les résultats de cette enquête de neuf mois menée dans toutes les filiales du service de santé régional ont été communiqués au parquet mais n'a pour l'instant donné lieu à aucune poursuite.
Les règlements actuels sont en effet très vagues sur l'autorité qui doit signaler le décès d'un patient: la région, la commune, le médecin ou le service de santé lui-même, souligne dimanche l'agence Ansa.
«C'est l'une des nombreuses failles de notre système. Il y a des situations qui confinent à l'infraction mais qui sont aussi le résultat d'une désorganisation», a commenté le conseiller régional chargé de la Santé, Massimo Russo.
Il a notamment estimé que les médecins «peuvent ignorer le décès de leur patient» si celui-ci ne leur a pas été signalé tandis que les communes, de «bonne ou de mauvaise foi», communiquent souvent en retard le décès d'un malade au service concerné, ajoutant qu'il appartient à la justice de décider si ce scandale relève ou non d'une «escroquerie» délibérée.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insolites:

Message  setamir le Ven 27 Mar - 14:34

VLADIVOSTOK, 11 mars - RIA Novosti. Un professeur de philosophie a été mis en examen à Khabarovsk, dans l'Extrême-Orient russe, pour avoir tenté d'imposer l'athéisme à ses élèves et blâmé leurs croyances religieuses, apprend-on auprès du parquet régional.
L'enquête a établi que l'enseignant avait menacé ses élèves de ne pas les admettre aux examens s'ils ne reniaient pas leur foi et avait chassé certains d'entre eux de la salle de classe. "Les croyants sont des schizophrènes qui n'ont pas leur place dans la société", avait-il affirmé.
Inculpé pour "violation de l'égalité des droits et libertés de l'individu commis par abus de pouvoir", le professeur risque une peine maximale de cinq ans de prison.

MOSCOU, 18 février - RIA Novosti. Un bureau de l'état civil de Moscou refuse depuis plus de six ans d'enregistrer la naissance d'un garçon auquel ses parents souhaitent donner pour prénom une curieuse combinaison de lettres et de chiffres.
Les parents dudit garçon, né le 26 juin 2002, ne veulent pas lui donner d'autre prénom que SRHCVF260602, ce qui veut dire "spécimen de race humaine né dans le clan Voronine-Frolov le 26 juin 2002".
La famille a déposé une série de plaintes en justice, allant jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg, tous les tribunaux ayant rendu une fin de non-recevoir.
"Nous rejetons toutes les demandes déposées par les parents du garçon, et nous le faisons dans son intérêt. Les parents devraient songer davantage à leur enfant et à la façon dont il vivra avec un tel prénom, au lieu de satisfaire leur ambitions", a déclaré à RIA Novosti une responsable du bureau de l'état civil.

RIGA, 30 décembre - RIA Novosti. Plus de 400 citoyens lettons ont signé une pétition adressée à l'homme d'affaires russe Roman Abramovitch lui demandant d'acheter leur pays, lit-on sur le site novonews.lv.
"Cher Roman Abramovitch, comme vous le savez, notre pays natal, la Lettonie a fait faillite et mène actuellement des négociations avec le FMI pour vendre notre Etat pour 7,5 milliards d'euros. Compte tenu de l'activité antérieure de mon gouvernement, je peux constater que cet argent sera dépensé par les fonctionnaires à des projets utopiques (pour la construction de la bibliothèque nationale le gouvernement letton envisage de débloquer environ 200 millions d'euros et en novembre le pont le plus cher du monde, d'un coût total de 200 millions d'euros, a été inauguré à Riga) alors que le niveau de vie de la population est en chute libre. La population lettonne est travailleuse et accommodante, le sol est écologiquement pur et il y a beaucoup de place pour y accueillir votre yacht", écrit l'auteur de la pétition.
La pétition signée par un internaute anonyme est placée sur le site petitonline.com
La Lettonie est en train de vivre la plus importante récession de l'UE. Le PIB du pays a baissé au troisième trimestre 2008 de 4,6% en glissement annuel. D'ici jusqu'en 2011, la Lettonie obtiendra des structures financières internationales 7,5 milliards d'euros.
Selon le journal Forbes, la fortune de Roman Abramovitch s'est chiffrée ce printemps à 17 milliards d'euros.

PARIS, 11 novembre - RIA Novosti. Les habitants du village de Farges (Pays de Gex) ont décidé de célébrer à leur façon la victoire de Barack Obama à la présidentielle américaine en donnant son nom à une place du village, écrit le journal Dauphiné Libéré.
Selon le journal, le maire du village Daniel Juliet, qui préside depuis une trentaine d'années aux destinées de ce village alpin de 900 âmes situé à côté de la frontière suisse, est à l'origine de cette idée.
Selon l'édile, cette initiative vise à soutenir la lutte contre le racisme. La municipalité locale a appuyé à l'unanimité moins une voix la proposition du maire.
Cependant, à en croire certains habitants du village, la décision des autorités locales est risquée: lorsqu'on attribue à une rue le nom d'une personne déjà morte cela ne risque pas de créer de problèmes, alors qu'un homme politique vivant peut ne pas satisfaire les attentes.
"Eh bien, si vraiment ça ne va pas, on enlèvera la plaque, tout simplement !", a déclaré le maire en réponse aux craintes des villageois.
"Car vaut mieux une place Obama qu'une rue George W. Bush. ", ironise le journal français.
avatar
setamir
Aspirant
Aspirant

Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insolites:

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum